Historique des amis

 

Par sa situation, son architecture hardie, sa conception muséologique d’avant-garde, le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds, inauguré en 1974, est unique au monde. Il possède et présente de superbe manière des trésors d’art et d’ingéniosité: tout ce qui a trait à la mesure du temps depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui… Et même demain.

Aussi riches et diverses que soient ses collections, le MIH ne saurait cependant se satisfaire de ce brillant acquit. Il doit rester constamment dynamique et rayonner toujours plus pour la formation, l’enrichissement et le plaisir des générations contemporaines et futures.

C’est dans ce but, à l’occasion de l’inauguration du magnifique carillon - une extraordinaire réalisation qui à elle seule vaut le déplacement – que s’est constituée l’Association des Amis du Musée international d’horlogerie – amisMIH.

 

31 mai 1980 L’inauguration de la sculpture monumentale animée et sonore, le carillon, marque l’aboutissement de la totalité d’un projet. La construction du Musée international d’horlogerie est achevée avec cette sculpture emblématique.

Ce même jour, le président de la commission du Musée international d'horlogerie, Pierre Imhof, annonce officiellement la création d’une société des amis du Musée international d'horlogerie.

2 décembre 1980 Constitution de la société des amis du Musée international d'horlogerie "amisMIH” et adoption des statuts de la société qui stipulaient que toutes les cotisations et tous les dons devaient être attribués à l’achat de pièces de collection.

1980-1989 Présidence de Jean-Édouard Friedrich. Sous sa présidence, la jeune société se fait connaître auprès des différents milieux proches du musée.
En 1983, invités par la TV romande, les amis ont pu présenter le Musée et sa collection aux téléspectateurs, dans l’émission «L’Antenne est à vous».  A cette occasion, un petit film de 18 minutes « L’Homme et le Temps », une histoire pour petits et grands écrans, a été présentée. Rapidement la société avoisine 300 membres et contribue à l’accroissement de la collection.

1989-1998 Présidence de Pierre Steinmann. Il continue l’effort de promotion de son prédécesseur. Sous sa présidence, deux pièces maîtresses sont acquises par les amisMIH: le tableau, «L’horloger et sa famille» du peintre Zuber-Bühler et l’horloge de table «La prémonition aux tiroirs» de Salvador Dali.

1998-2009 Présidence de Claude Laesser. Sous son impulsion, la Société des amisMIH adopte de nouveaux statuts. Une nouvelle catégorie de membres sponsors est reconnue. De nouvelles dispositions permettent, entre autres, d’employer une petite partie des cotisations et des dons pour l’animation de la société. Ce changement a porté ses premiers fruits dès 1999 par l’organisation d’un après-midi de contes horlogers.

1999 A l’occasion du 25e anniversaire du musée, les amisMIH apportent leur soutien à la publication du catalogue.

2000 Un voyage culturel à Paris, organisé  par les amisMIH et les Amis du Château des Monts du Locle, est le début d’un rapprochement entre les deux associations.   
Les premiers membres sponsors sont enregistrés.

Le 2 décembre 2000, le 20e anniversaire des amisMIH permet au comité de la Société et à son président d’offrir à tous une journée magnifique et originale.

2001  Visite de l’exposition «LUNES» à Lyon, créée par le Musée de l’Homme de Québec.

La nouvelle orientation prise par les amisMIH est des plus bénéfiques pour le musée. Sans abandonner l’aspect capital de sa vocation, la société a désiré contribuer à l’animation du musée lui-même. La promotion du musée passe aussi par les activités qu’il peut offrir à ses visiteurs. En proposant des manifestations originales à ses membres et au public en général, les amis participent à cette promotion.  

La première balade «A Pas Contés», du MIH au Musée d’horlogerie du Locle, a  lieu en septembre.

En accord avec la Direction du MIH, les amisMIH accordent un crédit d’étude à la Haute école des Arts appliqués, pour la conception d’un «Espace Jeunesse». Ce projet est encore à affiner.

La responsable «animations» a préparé du matériel destiné aux enfants. Elle organise des après-midis de contes pour enfants et adultes. 

2003 Le MIH accueille dans son site Internet quelques pages relatives à notre association.

2005 La barre des 50 membres sponsors est franchie. Achat de l'horloge de Landeck à indications géographiques.

En mai, les membres sponsors sont invités à venir découvrir les richesses des collections et les trésors de la bibliothèque pour leur permettre de connaître les possibilités de coopération avec le musée ainsi que les avantages offerts.

La modification des statuts permet au comité des amisMIH de décider, avec la Direction du musée, de l’utilisation des fonds disponibles pour l’achat de pièces qui seront identifiées comme offertes par les amisMIH.

2008 En réponse à l’attente des amisMIH et à l’occasion du 50e anniversaire des fresques de «La conquête du temps» de Hans Erni, le MIH organise une exposition retraçant parallèlement l’évènement capital que fut l’exposition internationale de Bruxelles. L’Association des amisMIH s’est impliquée pour la mise en valeur de ces fresques tant du point de vue artistique que didactique et a réalisé un DVD qui peut aussi être utilisé comme moyen de promotion du MIH.

2009 Présidence de Lise Berthet. Un bureau est constitué autour de la présidence, composé de quatre personnes ayant chacune une tâche spécifique: Michel Ditisheim, responsable des relations avec les sponsors, Irène Brossard, animations, Jean-Luc Renck, organisation d’évènements.

En juin, les sponsors sont invités à découvrir la restauration de l’horloge Vachey.

Dès juin 2009, les amisMIH offrent, chaque premier dimanche du mois, une visite commentée gratuite à la population.

En août, la balade «A pas contés» a emmené les amisMIH et les Amis des musées du Locle et de Villers-le-Lac dans les rues du Locle, à la découverte du patrimoine horloger bâti inscrit à l’Unesco. La balade s’est terminée au Château des Monts.

En novembre, les amisMIH, en collaboration avec l’Université de Neuchâtel et la Haute École Pédagogique ont organisé un colloque intitulé «La génération Clic de Souris» et consacré à la perception du temps chez les adolescents.

Vers le haut