Les Circonférences du temps

 

 

27 septembre 2017, 19h15 au musée des beaux-arts

La conférence-performance “Les ressorts intimes du temps” raconte en mots, en images et en musique live les chemins de découverte et de création qui ont mené les chercheurs de l’EPFL jusqu’à la réalisation de “L’Horloge Neuchâteloise du XXIème siècle” présentée dans l’exposition “La Neuchâteloise” du Musée International d’Horlogerie (MIH).

 

Cette horloge mécanique est équipée d’un oscillateur unidirectionnel IsoSpring constitué d’une sphère suspendue par quatre tiges flexibles qui pivote sur elle-même à la manière d’un oeil dont la pupille décrirait des orbites continues: l'horloge ainsi dénuée d’échappement fonctionne sans le fameux “tic-tac” et l’aiguille des secondes avance de manière continue, tout comme les astres dans

 

le ciel. Cette invention ouvre la porte à des améliorations considérables des performances en termes de précision chronométrique et de rendement.

 

Cette conférence, transposée pour des raisons pratiques d’une centaine de mètres, du MIH au Musée des beaux-arts, est l’occasion de mêler les sons de la musique à ceux du discours scientifique pour constituer une matière aux résonances inédites. 

 

Prof. Simon Henein,

Instant Lab, EPFL

 

Un apéritif suivra au Musée International d'Horlogerie, avec présentation de l'horloge IsoSpring dévelopée par l'EPFL + Visite possible de l'exposition "La Neuchâteloise"