Le Locle et son patrimoine horloger, 29 août 2009

(Message 2010)

2009! En cette année faste, labellisée Unesco pour Le Locle et La Chaux-de-Fonds, et auréolée du 50e anniversaire du musée du Château des Monts, la balade traditionnelle a emmené ses «pas contés» jusqu’au retour aux sources de l’horlogerie des Montagnes neuchâteloises. Là où tout a commencé, dans le sillage de Daniel JeanRichard et des autres Loclois illustres qui ont donné ses premières lettres de noblesse à une horlogerie de précision et de grand renom.

Adressée aux amisMIH (Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds), aux amis du Musée d’horlogerie du Château des Monts au Locle, ainsi qu’aux amis français du Musée de la montre de Villers-le-Lac, cette invitation a conquis 80 participant-e-s. La joyeuse cohorte s’est égayée en trois groupes dans les rues du Locle, emmenés par des guides des amisMIH, Claude Laesser, Michel Ditisheim et Irène Brossard. Partant du bâtiment magnifique de l’Hôtel de Ville, le parcours a permis de retracer l’histoire industrielle et urbanistique, entre Grande Rue, Temple, Crêt-Vaillant et Maison DuBois, avant de passer du côté des Tourelles et de Tissot, et se terminer au campus loclois et chez Zenith. Au fil des rues et des bâtiments, en observant les fenêtres d’ateliers et l’architecture codifiée des fabriques, en replongeant dans ce développement toujours d’actualité, les visiteurs ont pu mesurer le bien-fondé de l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. 
Les plus courageux ont ensuite gagné à pied le Château des Monts, où un apéritif bien mérité a désaltéré les troupes. Accueillis par Dora Huguenin et son équipe, les marcheurs ont encore pu voir, ou revoir, la superbe collection Sandoz exposée au musée. Un repas «comme à la torrée», goûteux et fort bien servi par le traiteur Bernard Gafner et son staff, a clos cette belle journée. De nombreux participants ont souligné le bonheur de cette visite intra-muros ravivant nombres de souvenirs aux Loclois et autres horlogers, et s’avérant riche de découvertes pour l’ensemble de tous ces amis réunis.