A Pas contés jusqu'à Morteau 6 septembre 2003

(Message 2004)

Pour sa troisième édition, la journée «A pas contés» a rencontré un vif succès. Elle fut organisée avec les musées d’horlogerie du Locle, de Villers-le Lac et de Morteau. Un grand merci aux responsables de ces institutions pour leur précieuse collaboration.

Partis de Villers-le-Lac, les quelque cinquante personnes ont parcouru les chemins de la vallée du Doubs, passant par Montlebon pour se rendre à Morteau. Le Conseil municipal de Montlebon nous a reçus comme des princes dans le prieuré de ce bourg. Le maire retraçant les grandes lignes de l’histoire de son village, puis nous invitant à goûter aux mets délicieux élaborés par les artisans du lieu: pain, fromage, jambon, saucisse, gâteau de ménage, agrémentés d’un vin du Jura, un délice après l’effort.

La marche s’est poursuivie vers Morteau où le conservateur, avec humour et entrain, nous fit découvrir les trésors du musée d’horlogerie. La visite se termina par une présentation de la ville par Mme Annie Genevard, maire de la cité et présidente du Pays horloger, suivie d’un nouvel apéritif. Pour près de la moitié du groupe, la soirée fut consacrée à un excellent repas à l’Hôtel de France, à Villers-le-Lac.

Comme à l’accoutumée, les bénévoles se sont largement investis pour mener à bien ce projet. Un grand merci à eux tous, et en particulier à Mmes Huguenin, Froidevaux et Pierbattisti , ainsi qu’aux Messieurs Droz et Vaufrey.